Pourquoi "Le Touvet sur le parcours de la Flamme Olympique ?


Le village de celui qui créa la devise des Jeux Olympiques.

En l’an 1840 est né Henri Didon dans le village du Touvet, rue de La Charrière. A 8 ans il va suivre sa scolarité au Petit Séminaire du Rondeau à Grenoble. C’est un bon élève et ses qualités athlétiques sont reconnues car il fut triple « champion olympique ». Mais oui, dans son école du Rondeau en 1832 à cause d’un 29 février oublié dans le programme annuel de travail, furent créés ce jour là, les Jeux Olympiques, à la demande des élèves passionnés par l’histoire ancienne et plus particulièrement par les pratiques sportives des Grecs et les antiques Jeux Olympiques.

Touché par la foi, Henri Didon entre dans l’Ordre des Dominicains, il est ordonné prêtre à l’âge de 20 ans. Grand orateur, à Paris il se fait remarquer par ses prêches parfois virulents.
En 1890, il est nommé Prieur du Collège Albert le Grand à Arcueil où en avance sur son temps, il insiste sur l’éducation par le sport, en appliquant ses principes d’émulation, de volonté, de respect, de solidarité par le sport.

Le baron Pierre de Coubertin, mis en relation avec le Révérend  Père Didon a besoin de son aide pour développer le sport dans les écoles. Le mouvement est lancé, les élèves des écoles laïques et privées s’affrontent fraternellement sur les stades. Le 7 mars 1891 Henri Didon lance sa fameuse devise
Citius, Altius, Fortius    (plus vite, plus haut, plus fort)
brodée sur les fanions des concurrents qui s’affrontent.

Cette devise sera reprise en 1894 lors du premier congrès du CIO à la Sorbonne (Paris) par son ami le baron Pierre de Coubertin.
Pour les premiers Jeux modernes à Athènes en 1896 Henri Didon emmène avec lui quelques élèves. Les Grecs l’accueillent solennellement et lui demandent de célébrer la « première messe olympique » de l’histoire.
 Le Père Henri Didon, enfant du Touvet, resté longtemps dans l’ombre de son ami Pierre de Coubertin, est remis à sa place dans nos mémoires, par le passage au Touvet de la Flamme Olympique.
Flamme Olympique Turin
Jeux Olympiques de Turin
février 2006
RP Henri Didon
Fermer